Comment calculer mon IMC

21

L’IMC est un indice dont vous avez sûrement entendu parler. L’indice de masse corporelle est en effet une référence  en termes de poids et de surpoids. Afin de surveiller votre santé et de maîtriser votre poids, vous souhaitez connaître la formule de calcul de l’IMC ? Suivez le guide : tout est là !

Qu’est-ce que l’IMC ?

Chaque être humain est doté d’une corpulence qui indique si la personne a un poids normal ou si elle en revanche trop maigre, en surpoids ou en état d’obésité. L’IMC est aussi appelé BMI en anglais (pour Body Mass Index) . Cet indice peut se calculer très simplement, avec des données telles que la taille de la personne et son poids

A lire aussi : Où acheter un e-liquide CBD ?

Le calcul de l’IMC se fait indépendamment du sexe de la personne. L’indice de masse corporelle est destiné à jauger de l’état de santé et du poids d’une personne adulte, homme ou femme

L’indice de masse corporelle permet d’évaluer si le poids d’une personne met en danger sa santé, qu’il soit trop important ou au contraire, en dehors des chiffres médians, en situation de maigreur.

A découvrir également : Le rôle de la danse sur la santé

Maigreur, surpoids, obésité et IMC

Les modes de vie d’aujourd’hui peuvent avoir de graves conséquences sur la santé des adultes mais aussi des adolescents. Mauvaise hygiène alimentaire, absence d’éducation sur l’alimentation équilibrée, sédentarité, manque de sport, habitudes quotidiennes liées à la consommation de gras et de sucre… Les causes des problèmes de santé liés au poids sont nombreuses.

En étant au courant de son indice de masse corporelle, nous avons un recul sur notre état de santé. Si notre poids se situe en-deçà des chiffres préconisés, la personne est a priori à risque de maigreur, de surpoids ou d’obésité.

Si l’on peut partir du principe qu’il n’y a pas vraiment de poids idéal, un certain poids est toutefois recommandé afin de rester en bonne santé en évacuant les risques médicaux classiques liés à la maigreur ou à l’obésité.

Formule de calcul de l’IMC

Le calcul de l’IMC (Indice de masse corporelle) ou BMI (Body mass index) est le suivant : 

IMC = mon poids en kilos / carré de ma taille en mètres

Le calcul de l’IMC se base sur la division du poids, exprimé en kilos, par la taille de la personne, exprimée en mètres. Ainsi, une femme pesant 70 kilos et mesurant 1,65 mètre fera le calcul suivant :

IMC = 70 / 1,65² = 25,7

Ce résultat indique que la personne possède un IMC situé entre 25 et 30, ce qui correspond techniquement à un surpoids.

Comment interpréter mon IMC ?

Les interprétations de l’IMC sont bordées et représentent d’après l’OMS des recommandations à suivre. 

IMC / indice de masse corporelle inférieur à 18,5 : maigreur et insuffisance pondérale

IMC / indice de masse corporelle situé entre 18,5 et 25 : corpulence normale

IMC / indice de masse corporelle situé entre 25 et 30 : surpoids

IMC / indice de masse corporelle situé entre 30 et 35 : obésité modérée

IMC / indice de masse corporelle situé entre 35 et 40 : obésité sévère

IMC / indice de masse corporelle supérieur à 40 : obésité morbide / massive

Il ne suffit pas de calculer son IMC pour tirer des conclusions sur un état ou sur une corpulence. Par exemple, dans le cas des culturistes, l’IMC n’aura que peu de signification. Lorsque vous obtenez votre IMC suite au calcul et l’utilisation de la formule, il est important, si vous êtes situé en-deçà des chiffres d’une corpulence normale (entre 18,5 et 25), de vous référer à un médecin.

Celui-ci détermine s’il est nécessaire de prendre la mesure du tour de taille : cette donnée supplémentaire est un complément d’informations essentiel à tout diagnostic suite au calcul de l’ IMC.

Le poids et les différents âges de la vie

La vie affecte notre corps et le fait évoluer de manière naturelle. Du côté des femmes, il est parfois difficile de juger d’un “bon” IMC, sachant que les perturbations hormonales entrent en ligne de compte. 

L’Indice de masse corporelle ne tient pas compte de l’âge d’une personne : c’est pour cette raison qu’il est toutefois conseillé de prendre ces chiffres avec détachement et recul. La formule utilisée pour une femme ménopausée et pour une jeune femme de 25 ans est la même.

Vous aurez, grâce à l’Indice de masse corporelle, des informations essentielles sur votre IMC réel et sur votre IMC idéal, soit une fourchette de poids qui permettrait en théorie d’éviter les risques de maladies cardio-vasculaires. Les médecins nutritionnistes le disent aujourd’hui, l’Indice de masse corporelle est important afin de savoir dans quelle tranche se situer et décider d’une action si nécessaire.

Femmes, hommes et IMC

Aujourd’hui, en France, il faut savoir que la moitié des femmes présente une obésité abdominale. Ceci révèle toute l’importance de la mesure du tour de taille. La taille et le poids d’une personne ne suffisent plus à diagnostiquer une obésité.

Pour savoir si vous êtes en surpoids, il faut aussi savoir quelle est la répartition des liquides dans le corps. Le calcul de l’IMC est un calcul théorique qui ne tient pas compte de ces données, alors que des cas de rétention d’eau sont observés. Ainsi, deux femmes ou deux hommes ayant exactement le même indice de masse corporelle peuvent présenter des corpulences radicalement différentes.

Chez les hommes, l’obésité augmente avec l’âge. Par ailleurs, lorsque l’on est sportif, la masse musculaire est beaucoup plus importante que chez un homme non sportif. Cette masse musculaire plus importante ne représente pas de risque de maladie cardiovasculaire pour la santé, même si l’IMC est techniquement situé dans des zones à risque.

La seule personne habilitée à déterminer si vous êtes en surpoids est votre médecin, qui saura vous accompagner en cas de maigreur, de surpoids, d’obésité ou de cas plus graves de problèmes de poids. 

IMC, obésité et tour de taille : des données essentielles

La Haute Autorité de Santé a pu déterminer qu’un diagnostic d’obésité peut être posé en fonction de la mesure du tour de taille :

  • Pour un IMC situé entre 30 et 34,9, on observe une obésité modérée, de classe I
  • Pour un IMC situé entre 35 et 39,9, on observe une obésité sévère, de classe II
  • Pour un IMC situé supérieur à 40 on observe une obésité morbide ou massive, de classe III