Comment s’appelle Pink ?

109

Pink est une chanteuse américaine très connue et appréciée dans son pays et dans le reste du monde. Elle fait sans doute partie des femmes les plus influence du globe et tout cela, la chanteuse ne le doit qu’à sa dévotion et son travail acharné.

Mère de deux enfants, Pink sait gérer ses activités de vie professionnelle et personnelle. Elle n’a pas fait le choix de la discrétion pour sa famille et n’hésite pas à laisser filtrer les détails de sa vie personnelle dans les médias. Dans cet article, on vous propose de découvrir tout ce qu’il faut savoir sur la chanteuse.

A lire également : Où prendre son assurance habitation ?

Qui se cache derrière Pink ?

La chanteuse, actrice, auteure, compositrice et actrice américaine Pink s’appelle en réalité Alecia Beth Moore. Son nom de scène mythique signifie en anglais ‘’rosé’’ ou ‘’rose’’.

Si on ignore les véritables raisons qui ont poussé la musicienne à adopter ce surnom, plusieurs rumeurs tendent à élucider la question. La plus populaire dit que le nom de scène de Moore provenait de la couleur de ses cheveux.

Lire également : Où sont fabriqués les poêles Invicta ?

Cependant ce n’est pas la version officielle de la principale concernée. Selon l’artiste, son nom lui viendrait de nombreuses choses en réalités.

Elle a déclaré que parmi celles-ci, certaines sont inappropriées. Plus tard, la chanteuse explique qu’elle aurait choisit son pseudo en hommage à Mr. Pink qui vous le connaissent sans doute, est un personnage du film Reservoir Dogs sorti en 1992 et réalisé par Quentin Tarantino.

Biographie d’Alecia Beth Moore ?

Alecia Beth Moore est née le 8 septembre 1979 à Doylestown en Pennsylvanie aux États-Unis. La chanteuse et compositrice américaine notoire pour sa musique pop influencée par le rock, sa voix puissante et pour l’engouement que suscite ses concerts à vue ses parents divorcer quand elle n’était encore qu’une fillette.

Dès son adolescence, la jeune fille commence à se produire dans les clubs de Philadelphie. Elle fut finalement repérée par un groupe de hip-hop pour lequel elle commence à écrire des chansons avant d’être recrutée par un dirigeant de MCA record.

L’artiste chantera pour le groupe de rhythm and blues (R & B) Basic Instinct. Si elle n’a pas fait long feu au sein de ce collectif, c’est parce que le groupe a été dissout. Alecia Beth Moore est alors recueillie par le groupe R & B Choice. C’est à cette époque que naît le nom de scène Pink devenu célèbre aujourd’hui.

s'appelle Pink

Si le groupe Choice a connu un véritable succès pendant son existence, celui-ci finira par être dissout également. Pink signe alors un contrat d’enregistrement avec LaFace Records et commence à travailler sur son premier album solo.

C’est le début d’une longue aventure qui encore aujourd’hui séduit des milliers de fans dans le monde entier. Le premier single de Pink sort en février 2000 et intitulé ‘’There You Go’’. Ce titre devint le tout premier hit de l’artiste dans le top 10 du Billboard Hot 100.

À l’international, la chanson a été aussi bien accueillie qu’aux États unis, notamment en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Royaume-Uni.

Le deuxième album de la chanteuse sort en 2001 avec une ambiance rock plus incisive. Plusieurs titres contenus dans la réalisation ont été récompensés. Et l’artiste lui-même s’est vu gratifié d’un Grammy Award pour le titre trouble de son album.

Dans le cinéma

À la suite de ses premiers succès, les singles de Pink ont connu une ascension fulgurante. Ce qui les a conduits jusqu’à l’univers du septième art. Les bandes originales de plusieurs réalisations cinématographiques aux retentissements internationaux ont en effet contenu de nombreux titres de la chanteuse.

Entre autres, on peut citer You make me sick qu’on entend dans le film Save the dance, Lady Marmalade joué dans le film Moulin rouge, Feel good Time inclus dans la bande originale du deuxième volet de Charlie’s Angels et Just like fire joué dans le long métrage De l’autre côté du miroir.

Par ailleurs, Alecia Beth Moore est apparu dans plusieurs réalisations telles que le documentaire Ski to The Max par exemple, sorti en 2000. Elle incarne son propre personnage dans Rollerball et apparaît dans Charlie’s Angels aussi entre 2003 et 2010.