Entreprises : à quelles solutions de financement recourir ?

101

La recherche de financement est une étape incontournable lors de la création d’une entreprise. De plus, les entreprises en cours de fonctionnement peuvent aussi recourir à des solutions de financement pour assurer leur développement.

Le choix de votre solution de financement ne doit pas se faire à la légère, car il existe des implications financières et parfois juridiques. On vous présente ici les meilleures solutions de financement à court et à long terme.

A lire aussi : Quel est le prix d’un déménagement?

Quelles sont les meilleures solutions de financement à court terme ?

Les solutions de financement à court terme sont souvent utilisées par les entreprises (PME et TPE) en cours de fonctionnement. Vous pouvez recourir à celles-ci lorsque vos besoins en fonds de roulement sont très élevés et ne peuvent pas être totalement absorbés par votre trésorerie.

La solution d’affacturage et son fonctionnement

Les problèmes financiers souvent rencontrés par les PME et les TPE sont liés aux factures impayées et aux retards de paiement. L’affacturage permet d’obtenir rapidement des liquidités pour continuer à faire fonctionner l’entreprise.

A voir aussi : Assurance auto : les critères qui font grimper la facture

Plus précisément, l’affacturage est un service complet proposé par une société d’affacturage (ou factor). Cette dernière signe une convention avec l’entreprise en besoin de fonds de roulement, afin de racheter toutes les créances qu’elle détient sur ses clients professionnels.

De ce fait, votre entreprise est assurée contre les impayés. Notez que l’utilisation de la solution d’affacturage est réservée aux entreprises spécialisées dans le Business to Business ou BtoB.

L’escompte bancaire et la Dailly bancaire

L’escompte bancaire est une opération de crédit qui comme son nom l’indique est faite par un banquier. Elle vous permet d’acheter un effet de commerce avant son échéance. En termes plus simples, l’escompte bancaire permet à une entreprise d’obtenir auprès de la banque l’avance d’une somme qu’elle doit recevoir prochainement d’un client.

La Dailly bancaire est un moyen de financement qui permet à une entreprise de céder l’ensemble de ses créances regroupées sur un seul bordereau à un partenaire bancaire. En contrepartie, elle obtient une avance sur les montants.

Avant d’accepter l’opération, la banque s’assure que tous les débiteurs sont solvables et que les factures sont sans risque. Bien évidemment, comme pour toutes les solutions de financement, l’organisme de prêt ou de crédit prélève une commission.

Quelles sont les meilleures solutions de financement à long terme ?

Les solutions de financement à long terme sont utilisées pour couvrir les investissements nécessaires au développement des entreprises. Elles peuvent permettre l’acquisition de nouveaux équipements, la transformation digitale de l’entreprise ou la construction de nouveaux locaux.

L’emprunt bancaire

L’emprunt bancaire est l’une des solutions les plus choisies par les entreprises. Il s’agit simplement de contracter un important prêt auprès d’un établissement bancaire et de le rembourser sous forme de mensualités jusqu’à son recouvrement total.

Ce moyen de financement implique des taux d’intérêt souvent élevés. Il faut constituer un dossier solide (qualité du projet, niveau d’endettement acceptable, etc.) pour espérer obtenir un prêt auprès de la banque.

Le crédit-bail

Ce mode de financement consiste à louer un bien (un équipement coûteux ou un bâtiment) sur une période fixée à l’avance. À la fin de la durée prévue, l’entreprise peut choisir de renouveler la location ou d’acheter le bien.

La capacité d’autofinancement et l’augmentation des fonds propres

Ces solutions permettent aux entreprises de ne recourir à aucun prêt. En effet, l’autofinancement consiste à puiser dans les réserves de trésorerie de l’entreprise pour investir dans le développement. L’augmentation des fonds propres consiste quant à elle à demander aux actionnaires d’augmenter les fonds investis dans l’entreprise, en échange d’une part de capital.