La cuisson dépend des aliments

2396

De la qualification des aliments, mais aussi de leur cuisson dépend la qualité des nutriments que nos cellules vont absorber afin d’entretenir notre bonne santé. Notre corps a besoin de vitamines, d’oligoéléments et d’enzymes contenus dans les aliments. La cuisson a donc toute son importance, c’est un point à ne pas négliger.

Le saviez-vous ?

Un légume cuit entier dans sa peau conserve un peu plus de sa valeur nutritive, mais il faut pour cela qu’il soit bio. Comme la plupart des vitamines sont à la fois sensibles à la lumière et à la chaleur, les légumes seront cuits à une température très modérée. Évitez également de les laisser tremper pour les nettoyer, cela augmente la perte des vitamines. Avec les beaux jours, les grillades sont de mises. Ce mode de cuisson doit rester exceptionnel et il convient de respecter les règles d’hygiène. Le choix d’une plancha semble être un bon compromis. La cuisson en papillote se fera dans du papier sulfurisé, elle préserve les nutriments. Différents modes de cuisson existent, à vous de les adapter aux recettes.

A lire aussi : David Higgins, l’homme qui peut donner un corps hollywoodien peut redémarrer le vôtre en seulement 21 jours

Les effets de la cuisson

Mal maîtrisée, la cuisson peut modifier les apports en vitamines, sels minéraux et avoir des effets néfastes. Trop ou mal cuits, ils perdent leurs propriétés nutritionnelles. Pas assez cuits, ils peuvent être une source d’intoxication alimentaire. La cuisson permet d’éliminer les germes et les parasites potentiellement contenus dans les aliments. Elle est aussi un révélatrice et un exhausteur de goût qui rend les plats plus savoureux. La cuisson facilite la digestion. Il est primordial de rester vigilant sur le temps et la température de cuisson. À basse température, elle est à privilégier. Les cuissons idéales restent celles à l’étouffée, à la vapeur. D’une manière générale, un excès de chaleur éliminera les vitamines. La cuisson des aliments a un impact sur notre santé et celle bien sûr de vos convives.

Les différents modes de cuisson

Pour préserver au mieux les nutriments, pensez à bien connaître les différents modes de cuisson adaptés à chaque aliment. En effet, chaque méthode possède ses propres spécificités et peut influencer la qualité nutritionnelle des aliments.

A lire aussi : Découvrez les bienfaits du thé à la menthe sur la santé et le bien-être

Considérée comme l’une des méthodes les plus saines, la cuisson à la vapeur permet de conserver un maximum de vitamines et minéraux. Les aliments sont cuits doucement dans une atmosphère saturée en humidité, préservant ainsi leur texture croquante et leurs propriétés gustatives. Cette technique n’implique pas l’utilisation d’huile ou de matières grasses, ce qui en fait une option particulièrement adaptée aux régimes faibles en calories.

Le four offre une grande variété d’options pour cuire vos aliments. La chaleur circule uniformément autour des plats grâce à la convection naturelle ou forcée, permettant ainsi une cuisson homogène. Pensez à bien ajuster la température avec cette méthode car des températures trop élevées peuvent altérer certains nutriments sensibles comme les vitamines C et B. Il est recommandé de privilégier une température modérée afin de préserver au mieux les qualités nutritives des aliments.

Cette méthode consiste à faire cuire lentement les aliments dans leur propre jus ou avec un peu d’eau ajoutée dans un récipient fermé hermétiquement. Elle permet de préserver les saveurs et d’obtenir des plats tendres et juteux. La cuisson à l’étouffée est particulièrement adaptée aux viandes, poissons et légumes qui gagneront en moelleux tout en conservant leurs nutriments intacts.

Le grill est souvent considéré comme une option saine car il n’implique pas l’utilisation excessive de matières grasses.

Les conseils pour une cuisson optimale

Maintenant que nous avons passé en revue les différents modes de cuisson adaptés à chaque aliment, il est temps d’aborder quelques conseils pratiques pour une cuisson optimale. Effectivement, la réussite d’une préparation culinaire dépend aussi de certains paramètres essentiels.

Il faut prendre en compte l’épaisseur des aliments. Effectivement, un morceau trop épais risque d’être mal cuit à l’intérieur tout en étant brûlé à l’extérieur. Il est donc recommandé de découper les aliments en portions homogènes afin qu’ils puissent cuire de manière uniforme.

Veillez à bien préchauffer votre matériel de cuisson avant d’y déposer vos aliments. Cette étape permettra une répartition homogène de la chaleur et évitera que vos ingrédients ne collent ou n’accrochent au fond du récipient.