Combien coûte les chevaux fiscaux ?

11
Combien coûte les chevaux fiscaux

La notion de puissance fiscale est très courante dans le monde de l’automobile. Exprimée en cheval fiscal, elle permet de déterminer la puissance d’un moteur sur le plan administratif. Elle est d’ailleurs incontournable lors de la demande d’un nouveau certificat d’immatriculation, après l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion.

Pour précision, la puissance fiscale est indiquée au niveau de la colonne P6 de votre carte grise. Alors, quel est le tarif des chevaux fiscaux ?

A lire en complément : Le top 8 des mythes de la conduite dévoilés

Le prix du cheval fiscal dans les régions

Avant la validation de la nouvelle carte des régions de France, chaque région était chargée de définir le prix du cheval fiscal. De nos jours, les grandes villes des nouvelles régions font la validation des budgets. On peut citer Toulouse pour Occitanie ou encore Bordeaux pour la Nouvelle-Aquitaine. Par conséquent, le prix du cheval fiscal varie d’une zone à une autre. Ce qui explique donc les écarts de prix entre les différentes régions, pour une même carte grise.

Le cheval fiscal figure parmi les dernières sources de revenus des régions. Celles-ci augmentent très souvent son prix. Ce qui impacte ainsi sur le tarif d’une nouvelle carte grise. En France, il faut compter 42 euros pour le prix moyen du cheval fiscal. Corse est la région où le tarif y est plus abordable (27 euros) et la région PACA est la plus chère avec un cheval fiscal de 51,20 euros.

Lire également : Faire appel à un chauffeur pour ses déplacements dans la région Française

Le coût du cheval fiscal dans les anciennes régions françaises

Les nouvelles régions françaises ont vu le jour suite au regroupement des anciennes régions. Il donc fallu trouver une entente sur le prix du cheval fiscal au niveau des nouvelles super-régions. Cependant, on observe deux tendances. Dans certaines régions, le prix de la carte grise a tendance à augmenter, tandis que dans d’autres, il baisse.

chevaux fiscaux

Région Occitanie

Elle regroupe environ 13 départements et résulte de la fusion des régions de Midi-Pyrénées (43 euros) et de Languedoc-Roussillon (44 euros). C’est le prix le plus cher qui a été choisi pour la nouvelle région : 44 euros.

Nouvelle-aquitaine

Elle compte 12 départements et comprend les régions d’Aquitaine, de Poitou-Charentes et de Limousin. Le prix du cheval fiscal y est estimé à 41 euros. Limousin et Poitou Charentes sont marqués par une hausse du montant, contrairement à l’Aquitaine.

Normandie

Elle regroupe les régions anciennes de la basse et de le haute Normandie. Le tarif des chevaux fiscaux y est de 35 euros. Il n’y a pas eu de modification après leur fusion.

Grand Est

Cette région comprend l’Alsace, la Lorraine et la Champagne-Ardenne. Le tarif fiscal a été uniformisé sur de nombreuses années, sur chacune des anciennes régions. Il est de 42 euros.

Le cheval fiscal est fixé à 46,17 euros en île de France, 51,20 euros en Provence-Alpes-Côte d’Azur, 51 euros en région Bretagne et 48 euros en Pays-de-Loire. Quant à la région Auvergne Rhône-Alpes, elle affiche un prix de 43 euros.

Le prix du cheval fiscal en France varie d’une région à une autre. Il en est de même pour les DOM. Prenez le temps de bien vous renseigner avant de soumettre votre demande de renouvellement.