CPF et permis poids lourd : quelles sont les conditions

967

Le CPF, ou Compte Personnel de Formation, peut être un excellent moyen de financer une formation de permis poids lourd. Certaines conditions doivent être remplies : il faut avoir accumulé suffisamment d’heures de formation sur son CPF et avoir également une attestation d’inscription à une école de conduite agréée. Pour utiliser son CPF, il faut ensuite suivre plusieurs étapes, notamment en faisant une demande de financement auprès de son employeur ou de l’organisme de formation. Si le CPF ne suffit pas à couvrir les frais de formation, il existe d’autres alternatives telles que les aides de Pôle Emploi ou les prêts bancaires.

CPF : Une solution pour financer le permis poids lourd

Le CPF, ou Compte Personnel de Formation, est un dispositif qui permet à tout salarié ou demandeur d’emploi de financer une formation professionnelle. Pour les personnes souhaitant obtenir le permis poids lourd, le CPF peut être une solution intéressante pour couvrir les frais de formation.

A découvrir également : Comment ouvrir un compte CIC en ligne ?

Les avantages du CPF pour financer le permis poids lourd sont nombreux. Il s’agit d’un moyen efficace et accessible pour les personnes ayant un projet professionnel lié au transport routier. Grâce au CPF, ces dernières peuvent se former et ainsi améliorer leurs compétences professionnelles.

La prise en charge des frais de formation par le CPF est totale : cela signifie que tous les coûts liés à la formation (frais pédagogiques, administratifs) seront pris en charge sans qu’il soit nécessaire de débourser un seul euro supplémentaire.

A découvrir également : Comment choisir un courtier pour négocier des contrats à terme

Cette solution permet aussi aux travailleurs indépendants et aux auto-entrepreneurs d’accéder à une aide financière pour leur formation. Effectivement, ces derniers ne disposent pas toujours des mêmes avantages que les salariés en matière de financement de formations professionnelles.

Toutefois, certaines conditions doivent être respectées si vous voulez utiliser votre compte personnel de formation (CPF) pour financer votre permis poids-lourd. Il faut notamment avoir acquis suffisamment d’heures sur son compte (24 heures minimum), justifier sa participation auprès d’une école agréée dont la liste est disponible sur internet et vérifier celle-ci avec celle publiée par la DIRECCTE (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) et enfin demander un financement auprès d’un organisme collecteur paritaire agréé.

Pour les personnes qui ne peuvent pas utiliser leur CPF pour financer leur permis poids lourd ou dont le solde est insuffisant, il existe d’autres alternatives possibles pour financer leur permis poids lourd. Par exemple, certaines aides existent comme celle proposée par Pôle emploi dans le cadre du dispositif AIF (Aide Individuelle à la Formation), qui peut prendre en charge tout ou partie des frais pédagogiques. Les prêts bancaires sont aussi une option envisageable pour celles et ceux qui souhaitent obtenir rapidement leur permis poids lourd mais n’ont pas accès à un financement via leur CPF.

Dans tous les cas, avant de se lancer dans une formation au permis poids lourd, pensez à bien vérifier les conditions nécessaires ainsi que vos droits afin de limiter toute mauvaise surprise financière.

CPF et permis poids lourd : Qui peut en bénéficier

Outre les conditions relatives au CPF, il existe aussi des conditions d’âge et de permis pour pouvoir passer le permis poids lourd. Effectivement, la plupart des écoles agréées exigent que le candidat ait au moins 21 ans et soit titulaire du permis B depuis plus de deux ans. Ces critères visent à garantir un niveau minimum d’expérience et de maturité pour conduire un véhicule poids lourd.

La formation pour obtenir son permis poids lourd doit être dispensée par une école agréée. Le coût total de la formation varie en fonction des besoins spécifiques du candidat (par exemple, s’il a déjà quelques heures d’expérience ou non) ainsi que du type de permis souhaité (C1, C ou EC).

Pour ceux qui envisagent sérieusement cette option mais dont le solde sur leur compte personnel est insuffisant, sachez qu’il existe de nombreuses formations éligibles au CPF destinées à obtenir un nouveau diplôme comme celui-ci, mais aussi toutes celles permettant à une personne salariée ou indépendante de se former dans une perspective professionnelle continue : langues étrangères, gestion administrative, développement commercial, développement personnel… Les possibilités sont nombreuses et variées, toutefois n’oubliez jamais de vérifier votre solde pour être sûr que vous pouvez utiliser votre CPF pour financer votre projet.

Utiliser son CPF pour le permis poids lourd : Comment faire

Une fois que les conditions sont remplies et que la formation a été choisie, il ne reste plus qu’à suivre quelques étapes pour utiliser son CPF. Le candidat doit se connecter à son compte personnel sur le site officiel moncompteformation.gouv.fr. Il devra alors vérifier s’il dispose du nombre d’heures de CPF suffisantes. Si ce n’est pas le cas, il sera invité à participer à une campagne de formations éligibles au CPF ou à solliciter un financement complémentaire.

Le candidat doit identifier l’organisme de formation agréé pour le permis poids lourd, qui sera en charge de la préparation théorique et pratique nécessaire au passage des différents examens. Pour cela, une recherche peut être effectuée directement depuis son compte personnel ou tout simplement via internet en ciblant sa région géographique.

Une fois choisi l’organisme adéquat pour obtenir cette certification tant convoitée, il est temps d’enclencher la procédure administrative afin de valider sa demande. Pour cela, rien de plus simple : transmettre un devis précisant les détails administratifs et financiers liés aux heures nécessaires ainsi que toutes les informations relatives aux dates réelles du stage pratique via votre espace en ligne sur Mon Compte Formation.

Après validation par vos soins (votre accord étant matérialisé par votre signature électronique), vous êtes prêt(e) à commencer votre cursus ! Gardez bien en tête qu’une partie significative du coût total sera prise en charge directement via votre compte CPF, les autres frais (tels que le passage de l’examen ou les heures supplémentaires) étant à la charge du candidat.

Financement permis poids lourd : Des alternatives au CPF existent

Il faut souligner que le CPF n’est pas la seule solution pour financer son permis poids lourd. Effectivement, il existe d’autres alternatives financières pour les candidats qui ne peuvent pas bénéficier du CPF ou dont le solde d’heures est insuffisant pour couvrir l’intégralité des frais.

La première option consiste à se tourner vers des organismes spécialisés dans le financement de formations professionnelles. Ces derniers disposent souvent de partenariats avec des auto-écoles agréées et proposent des solutions sur mesure en fonction du profil et des besoins du candidat. Il peut s’agir notamment d’un crédit à taux préférentiel remboursable sur plusieurs années ou encore d’une aide financière non remboursable accordée sous certaines conditions (revenus modestes, situation personnelle difficile…).

Une autre possibilité est de demander une prise en charge directement auprès de son employeur actuel ou futur employeur si votre projet professionnel nécessite ce type de certification. Il faut alors faire valoir ses arguments auprès de l’entreprise en question afin qu’elle accepte de bénéficier d’une formation qui vous sera utile dans votre travail quotidien. Un accord devra être trouvé entre les deux parties quant aux modalités de paiement et/ou de reprise après la formation pendant un certain temps.

Il est aussi possible de se renseigner auprès des collectivités territoriales locales telles que les mairies ou les conseils départementaux qui peuvent octroyer des aides complémentaires aux habitants souhaitant suivre une formation professionnelle. Parfois, ces aides peuvent prendre la forme de bourses ou d’un financement qui sera attribué au candidat pour l’aider à payer les frais liés à sa formation.

Il existe différentes solutions pour financer son permis poids lourd en dehors du CPF. Il faut s’informer auprès des organismes spécialisés et des collectivités locales afin de trouver la solution adéquate en fonction de ses besoins et de sa situation financière.

Quelles sont les conditions pour passer son permis avec le CPF ? 

Pour passer le permis poids-lourd et donc commencer une reconversion, voire acquérir un savoir-faire nécessaire pour conserver un emploi qui vous plaît, vous pouvez solliciter le CPF. Ce crédit, c’est vous qui l’avez constitué, petit à petit, au fil des mois et des années de dur labeur. Il vous revient donc de droit de pouvoir l’utiliser comme bon vous semble, y compris en passant le permis de conduire certains véhicules comme les poids lourds. La condition est bien sûr que tout soit fait en respectant les conditions propres à ce type de formation. D’ailleurs nombreux sont ceux qui ne le possèdent pas et qui se demandent quelles sont les conditions pour passer son permis avec le cpf. Il faut dire que le permis, apprentissage et passage de l’examen du code de la route compris, coûte un certain prix.

Passer le permis coûte cher

Dans certaines familles, on choisit de dépenser la somme nécessaire pour permettre aux enfants d’accéder à ce sésame, mais ce n’est pas le cas dans tous les foyers français. Or, à l’âge adulte, malgré le fait que l’on habite une commune qui s’avère bien équipée en transports en commun, avoir le permis de conduire offre des avantages à côté desquels on passe quand on ne le possède pas. C’est en particulier le cas de certains emplois, qui nécessitent des déplacements récurrents. De même quand on recherche un poste à pourvoir et que l’on en trouve un idéal, mais qui est situé à une distance et une adresse telles que l’on ne peut y aller qu’en voiture, on ne peut pas y prétendre, tout simplement.

Un vrai projet professionnel

Alors comment procéder pour passer le permis de conduite grâce à son crédit personnel de formation ? Il faut d’abord trouver une auto-école qui accepte que le règlement de ses services – cours de code et de conduite – soit pris en charge de cette manière. Ensuite il faut bien sûr être majeur et ne pas avoir d’interdiction de passer le permis ni de suspension en cours. De plus, il est important de noter que le projet du passage de permis de conduire doit absolument être ancré dans un vrai projet professionnel, qui nécessite que la personne qui souhaite financer son permis de conduire à l’aide du CPF ait un besoin réel de conduire pour pouvoir travailler.