Comment faire pour tenir un point chaud?

16
point chaud

Les points chauds sont des emplacements proposant des produits alimentaires à consommer aussi bien sur place qu’à emporter. Il s’agit surtout de pain, des viennoiseries et de tout autre produit de panification. Pour tenir un tel point, vous devez prévoir certaines dispositions à la base. Voici donc comment faire pour tenir un point chaud.

Avoir un apport personnel conséquent

Dans la pratique, un particulier qui tient un point chaud n’aura besoin d’aucun diplôme contrairement à un boulanger. Par ailleurs, le premier aspect à prendre en compte sera économique. En effet, il n’est pas possible d’ouvrir un point chaud sans apport personnel. Généralement, ces apports sont conséquents.

A lire en complément : Brexit, la France craint un coup dur pour les exploitations agricoles

En réalité, vous devrez investir dans le matériel qui pourra vous coûter une petite fortune. Entre four, chambre froide, vitrines, espaces de dégustations et autres, il vous faudra disposer d’un capital de départ de 150 000 euros minimum.

Prévoir des fournisseurs selon les futurs menus

Un point chaud ne produit pas ses propres pains ou ses viennoiseries. Le dirigeant doit nouer des partenariats avec des boulangeries pour refaire son stock. Partant du principe que toutes les boulangeries ne produisent pas les mêmes produits, il devra faire son choix de partenariat avec le professionnel qui produit le pain dont il a besoin.

A découvrir également : Transport et logistique : ce qu’il faut savoir

Pour bien tenir alors votre point chaud, vous devez proposer des formules tendance qui fidéliseront votre clientèle. Pour cela, vous aurez besoin de mener une étude du marché au préalable.

Les préalables à l’ouverture

Pour être sûr de rentabiliser votre investissement sur le long terme, vous devez être en mesure d’offrir des menus demandés par vos clients. Vous aurez alors besoin de réaliser une étude de marché à partir de laquelle vous verrez les possibilités existantes.

Toujours dans l’optique de bien tenir votre point chaud, vous devez entreprendre un plan financier. Cela vous permettra de connaitre la méthode de gestion qui vous permettra de durer dans le domaine. Ensuite, vous rechercherez les partenaires financiers qui vous accompagneront dans la mise en place de votre activité.

Sans un plan financier et une étude de marché réalisés dans les règles de l’art, vous pourrez avoir du mal à vous faire accompagner.

Le respect des règles normatives

Lorsque vous ouvrez un point chaud, vous devez respecter les normes en vigueur par rapport à ce type de commerce. Ainsi, vous devez être à jour vis-à-vis des normes de sécurité et d’accessibilité. Les normes d’assainissement doivent être respectées.

Aussi, vos installations doivent être faites d’une façon règlementée. Le plus important sera l’appellation de vos pains à l’intérieur de vos installations. La règlementation vous interdit de donner certaines appellations dans des conditions précises.

Se démarquer de la concurrence

Si vous devez bien tenir votre point chaud, en plus des services de base, vous devez vous démarquer de la concurrence. En effet, vous devez innover non seulement dans vos menus, mais également dans la façon dont les services sont proposés. La qualité de vos produits ainsi que la constance dans le temps vous démarqueront de vos concurrents directs.

En général, vous devez optimiser votre relation avec le client. Cela consiste à comprendre le besoin du client et à vous y conformer afin de le fidéliser. Vous aurez également besoin de manager votre personnel puisqu’un point chaud est composé d’au moins trois salariés. Il est donc important de les motiver afin que ces derniers puissent être productifs dans toutes les conditions.

Vous savez désormais comment faire pour tenir un point chaud.