Quelle est la cigarette électronique la moins dangereuse ?

67

Connue également sous le nom de vaporisateur personnel, la cigarette électronique est un dispositif électronique qui produit de la vapeur aromatisée aux bonbons, aux fruits ou encore aux bruns. Cette vapeur se différencie largement de la fumée de cigarette classique, car elle est dépourvue de goudrons et de monoxyde de carbone. Il existe en effet plusieurs variétés de cigarettes électroniques. Mais laquelle est la moins dangereuse ? Réponses ici.

La cigarette électronique la moins dangereuse utilise un e-liquide moins nocif

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la cigarette électronique n’est pas dangereuse. Il s’agit tout simplement du dispositif qui permet de vaporiser l’e-liquide.  En revanche, le contenu de la cigarette électronique peut s’avérer nocif lorsqu’il n’est pas choisi avec attention. Il faudra alors se pencher sur l’e-liquide le moins dangereux que sur la e-cig la moins dangereuse.

A voir aussi : Combien d'heures doit-on dormir pour être en santé ?

En réalité, lorsque vous vous servez d’une cigarette électronique, le liquide chauffe précisément dans le clearomiseur. Ainsi, la température monte et produit de la vapeur. Cette dernière s’inhale par le drip tip. Le nuage, quant à lui, s’avale et se rend directement dans les poumons. Cela étant, lorsque le liquide utilisé est de qualité douteuse, il y a de fortes chances que la vape ait des conséquences négatives sur votre santé.

A lire également : Pour éviter l’anxiété, Charlotte Church a répondu « j’ai changé ma vie »

Quel e-liquide choisir pour une meilleure qualité ?

Pour choisir un e-liquide de meilleure qualité, vous devez vous tourner vers un fabricant Français. Dans l’exercice de ses fonctions, ce dernier est soumis à plusieurs normes notamment la TPD et l’Afnor.

Les e-liquides soumis à la TPD

La TPD est la Directive sur les Produits du Tabac mise en vigueur depuis 2016 en France. En effet, l’objet de cette norme est de réglementer la production de tous les produits de la cigarette électronique. Elle vise aussi à protéger chaque vapoteur en lui garantissant une meilleure qualité de sa e-cigarette ainsi que des e-liquides à utiliser. Par exemple, selon la TPD, le dosage de nicotine dans les e-liquides ne doit pas excéder 20mg/ml notamment pour un flacon de 10 ml.

Les e-liquides soumis à Afnor

En dehors de la TPD s’ajoutent des obligations instaurées par l’Association Française de Normalisation, Afnor. Cette dernière effectue une sélection de toutes les matières premières utilisées et procède à l’exclusion de certains ingrédients, dont les substances cancérogènes et les additifs stimulants. Elle contrôle également les e-liquides notamment dans la concentration de certaines substances comme l’acroléine et le formaldéhyde.

Quelques fabricants Français d’e-liquides respectant les normes TPD et Afnor

Il faut noter que fabricant français d’e-liquides doit se soumettre à chacune de ces certifications qui le contraignent à produire des e-liquides de qualité premium. Ces e-liquides sont alors jugés moins dangereux. A cet effet, précisons que de nombreux fabricants français proposent des e-liquides dotés d’arômes naturels provenant de l’agriculture bio. Au nombre des fabricants Français de e-liquides auprès de qui se procurer des e-liquides de qualité, on a : Alfaliquid, VDLV, Flavour power, Pulp, Le French Liquid, et Le Vapoteur Breton.

Comment reconnaître les liquides de bonne qualité ?

Lorsque vous vapotez un e-liquide sain, vous encourez moins de risques. C’est justement pour cela qu’il est préférable d’opter pour des liquides made in France. Ils offrent l’assurance d’avoir été vérifiés avant la mise sur le marché. Par ailleurs, pour distinguer un e-liquide sain, vous devez vérifier sur l’étiquette si celui-ci comporte le propylène glycol, la glycérine végétale, les arômes et la nicotine si vous la préférez. Ce sont entre autres les principaux ingrédients capables de créer de la vapeur. L’ajout d’un élément autre que ceux-là doit vous mettre la puce à l’oreille. Cela suppose simplement que moins le liquide est composé d’ingrédients, plus il est de meilleure qualité.

Parmi les ingrédients non obligatoires qui pourraient s’avérer dangereux, on a :

  • Le parabène: ses composants sont néfastes pour la santé ;
  • Le diacétyleet le diacétone : ce sont des produits chimiques ;
  • L’acétoïne: produit dangereux pour les voies respiratoires ;
  • L’acétylpropionyle: déconseillé pour l’inhalation ;
  • L’ambrox: produit ayant une odeur proche de celle du tabac, mais déconseillé.

En dehors de la mention de l’un de ces ingrédients que vous devez éviter, il faudra faire également attention aux inscriptions telles que E214 ou E215. Il convient alors de retenir que la cigarette électronique la moins dangereuse est celle qui contient un e-liquide moins nocif, en l’occurrence, celui qui provient de la France.