Comment reconnaitre un tapis fait à main ?

1610
Comment reconnaitre un tapis fait à main

L’achat d’un tapis n’est pas une tâche facile à réaliser. Parmi tous les modèles de tapis disponible sur le marché, celui qui est fait à la main serait l’un des plus prisés.

Si vous envisagez d’acheter un tapis fait à la main, certains paramètres méritent d’être pris en considération afin que ce choix soit réussi. Découvrez ici quelques astuces qui vous permettront d’identifier un tapis artisanal fait à main d’une qualité supérieure.

A découvrir également : Comment bien choisir une porte roulante pour votre établissement

Reconnaitre un tapis fait à main : quelles sont les étapes à suivre ?

Dans le cadre de la reconnaissance d’un tapis fait à main, il convient en premier de vérifier s’il est noué à la main de façon traditionnelle. Pour information, chaque tapis d’Orient d’un caractère authentique est personnel en son genre.

Il se peut que vous notiez certaines imperfections qui permettent de les différencier l’un de l’autre. Afin de savoir si le tapis a été noué à la main ou à la machine, il faut prendre en considération certains paramètres.

A découvrir également : Vers une réduction de l’importation du marbre et du granit

Rayures cousues

En général, les tapis qui ont été faits à la machine disposent essentiellement des rayures cousues. Pour en savoir, vous devez retourner le tapis. Par la suite, identifiez les nœuds au dos du tapis et au bord des rayures. Tirez une bande et contrôlez si les nœuds sont sur le même alignement que la bande tirée. Si vous notez un certain décalage, sachez directement que les bandes ne sont pas cousues.

Pas d’imperfections

tapis à la main

Les tapis faits à la machine ne disposent pas d’imperfections. Pour le savoir, retournez le tapis pour identifier un motif. Par la suite, comparez les rangées afin de noter les différences. Si ces dernières sont subtiles entre les motifs et que les nœuds présentent de différentes tailles, c’est qu’il n’existe pas d’imperfections. En clair, vous êtes bien évidemment en face d’un tapis fait à la main.

Taille identique

La plupart des tapis faits à la machine sont identiques. Autrement dit, ils disposent toujours d’une même taille. C’en est de même du design qui est similaire sur tous les tapis faits à la main. Toutefois, le fait que les tapis sont fabriqués à la main permet de noter quelques variations. Vous pouvez prendre un mètre à ruban pour mesurer.

Par ailleurs, le pays d’origine est un autre indicateur pour déterminer si le tapis est fait à la main. En effet, les pays qui pratiquent une tradition de nouage de tapis assurent une norme en la matière. On dispose cependant des tapis authentiques et des copies. Par conséquent, essayez de vérifier si les tapis choisis sont équipés d’un certificat d’origine. Ceci constitue un gage d’authenticité.

Quels sont les pays de provenance des tapis authentiques et des copies ?

Les tapis authentiques faits à la main proviennent en général des pays à l’instar d’Afghanistan, d’Iran/Perse, de la Russie ou de la Turquie. Les copies, quant à elles, proviennent des pays comme le Pakistan, l’Inde, les pays d’Afrique du Nord ou la Chine.

Globalement, il est conseillé de prendre en considération tous ces indicateurs précités lors de votre achat de tapis dans un magasin classique.  Prenez le temps de trouver sur l’étiquette le pays d’origine de votre tapis. Le conseil est aussi valable lorsque vous souhaitez voyager.

Les signes distinctifs d’un tapis fait à main

Les tapis faits à la main possèdent plusieurs signes distinctifs permettant de les identifier avec certitude. Pensez à bien prêter attention à la texture du tapis. Un véritable tapis fait à la main présente une texture irrégulière et un toucher doux, tandis qu’une copie industrielle aura une apparence plus uniforme et lisse.

Examinez attentivement le motif du tapis. Les motifs des tapis authentiques sont souvent complexes et symétriques, résultant d’un processus minutieux de nouage des fils. En revanche, les copies auront souvent des motifs moins détaillés et moins précis.

Un autre élément important est la qualité du fil utilisé pour le tissage du tapis. Les vrais tapis faits à la main sont généralement fabriqués avec des fibres naturelles telles que la laine ou le coton, offrant ainsi une durabilité supérieure dans le temps. À l’inverse, les imitations peuvent être réalisées avec des matériaux synthétiques moins résistants.

Regardez attentivement les franges du tapis. Dans un vrai tapis fait à la main, les franges seront intégrées au reste du motif et feront partie intégrante de la structure globale. Dans une copie industrielle en revanche, elles seront ajoutées artificiellement après coup.

Pour reconnaître un tapis authentique fait à la main, soyez attentif aux aspects suivants : texture irrégulière et toucher doux ; motifs complexes et symétriques ; utilisation de fibres naturelles ; intégration des franges au motif. En gardant ces éléments à l’esprit, vous serez en mesure d’acquérir un tapis de qualité qui ajoutera une touche d’élégance et d’authenticité à votre intérieur.

Les différentes techniques de fabrication des tapis faits à main

Les tapis faits à la main sont le fruit d’un savoir-faire ancestral et de techniques de fabrication minutieuses. Il existe plusieurs méthodes utilisées pour créer ces œuvres d’art textiles uniques.

La première technique est celle du nouage, aussi appelée ‘nœud Ghiordes’. Cette méthode consiste à nouer chaque fil de laine ou de coton individuellement autour des fils de chaîne pour former les motifs. Les nœuds peuvent être serrés ou lâches, ce qui donne différentes textures et densités au tapis. Les tapis persans sont généralement fabriqués selon cette technique.

Une autre technique couramment utilisée est le tissage à plat, aussi connu sous le nom de kilim. Dans cette méthode, les fils de chaîne et les fils de trame sont entrelacés perpendiculairement pour créer une surface plate sans nœuds. Les tapis kilims ont souvent des motifs géométriques vibrants et sont caractérisés par leur légèreté.

Le troisième procédé est celui du tuftage. Dans cette technique moderne, une machine spéciale est utilisée pour pousser des boucles pré-tordues dans la toile qui forme la face inférieure du tapis. La taille des boucles peut varier pour créer différents motifs texturés sur la surface du tapis. Le tuftage permet une production plus rapide mais peut sacrifier la durabilité et l’authenticité d’un véritable tapis fait à la main.

Il y a aussi le feutrage qui consiste en un processus où les fibres naturelles comme la laine sont agglomérées grâce à l’action conjointe de la chaleur, de l’eau chaude et parfois du savon. Ce procédé permet de créer des tapis doux et épais, principalement utilisés dans les régions montagneuses.

Chacune de ces techniques offre un rendu unique et une esthétique spécifique aux tapis faits à la main. En connaissant les différentes méthodes de fabrication, vous serez en mesure d’apprécier davantage l’authenticité et la valeur artistique des tapis que vous découvrirez lors de vos achats.

Les techniques traditionnelles telles que le nouage, le tissage à plat, le tuftage et le feutrage sont autant d’éléments qui confèrent aux tapis faits à la main leur beauté intemporelle. Ces méthodes artisanales nécessitent patience, expertise et dévouement pour donner vie à des pièces uniques qui embellissent nos espaces de vie depuis des siècles.