Contrôle technique : les prix ont flambé !

2851

En vertu de l’orientation qu’a prise le gouvernement français en matière de protection de l’environnement, notamment le durcissement du contrôle technique pour les véhicules diésel, il fallait s’attendre à l’augmentation des prix du contrôle technique. Aujourd’hui, tout laisse croire que la redoutée réforme des contrôles techniques commence à faire effet au grand dam des automobilistes français. Du côté des centres de contrôle technique, l’effervescence est au rendez-vous après un petit creux de quelques mois.

Plus de 12% de hausse en un an

C’est sans doute le principal changement noté depuis cette réforme sur le contrôle technique. En effet, selon simplauto.com, un comparateur principal sur le prix du contrôle technique en France, le prix du contrôle technique est passé de 66,59 euros à 69,08 euros durant la période 2013 et 2017. Le tarif moyen de l’épreuve a connu un bon de 12.3% en seulement un an et ceci dans plus de 20% des centres de contrôle technique. Le plus souvent, les centres mettent en avant la réforme pour appliquer cette hausse des prix. Malgré le fait que la concurrence sur le secteur avait servi de ralentisseur à cette hausse, les prix progressent de plus en plus depuis quelques années. Les nombreuses alertes et indignations des usagers n’y font rien.

A voir aussi : Les sites de rencontre gratuits pour femmes : comment bien choisir ?

Bien que le gouvernement ait consenti à décaler de 6 mois le durcissement du contrôle sur les diésels, les centres de contrôle semblent surfer sur la tendance.

Des écarts sensibles d’un centre à un autre

Il faut savoir que tous les centres de contrôle technique pas cher ne sont pas logés à la même enseigne. En effet, au moment où les habitants de Jury (57) paient environ 44 euros pour un contrôle technique, il faudra compter jusqu’à 110 euros pour un contrôle technique à Thonon-les-Bains. Notez toutefois que la visite périodique coute en moyenne 77 euros chez toutes les enseignes de contrôle. Autant dire que la concurrence est rude et que toute hausse pourrait se sentir partout.

A découvrir également : Comment s'appelle Pink ?

De 67 à 97 euros selon les départements

Pour savoir les départements où les contrôles techniques sont les plus chers, vous pouvez utiliser le comparateur de simplauto.com. Sachez dans ce cas que les prix peuvent varier de 67 à 97 euros en fonction des départements. En effet, sur ce comparateur en ligne, il est possible d’obtenir les prix de plus de 4000 centres sur les 6000 présents dans toute la France.

Des raisons expliquant cette augmentation des prix

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette augmentation des prix du contrôle technique. Pensez à bien mentionner les évolutions réglementaires qui ont alourdi le cahier des charges des centres de contrôle technique. Effectivement, depuis 2018, de nouvelles vérifications sont nécessaires pour s’assurer que les véhicules respectent les normes environnementales en matière d’émission de polluants atmosphériques.

On peut aussi noter la hausse du coût des équipements spécifiques requis par ces vérifications supplémentaires. Les centres doivent investir dans du matériel adapté afin de pouvoir réaliser ces nouveaux tests et répondre aux exigences réglementaires en vigueur.

La garantie décennale est aussi un facteur à prendre en compte dans l’augmentation des tarifs. Effectivement, lorsqu’un centre effectue un contrôle technique et délivre une attestation conforme, il engage sa responsabilité pendant 10 ans sur les éléments qu’il a inspectés. Cette assurance obligatoire représente donc un coût non négligeable pour les professionnels du secteur.

Il ne faut pas sous-estimer l’influence économique sur la tarification pratiquée par certains centres. La concurrence entre eux est rude et certains n’hésitent pas à augmenter leurs prix pour optimiser leur rentabilité ou compenser d’autres services offerts à moindre coût.

Les conséquences pour les automobilistes

Cette flambée des prix du contrôle technique a évidemment des conséquences importantes pour les automobilistes. Elle représente une charge financière supplémentaire dans l’entretien de leur véhicule. Effectivement, si auparavant le coût moyen du contrôle technique oscillait entre 50 et 70 euros, il faut maintenant compter entre 80 et 100 euros pour cette prestation.

Face à cette situation préoccupante pour les automobilistes, certaines solutions sont envisageables. Les pouvoirs publics pourraient tout d’abord intervenir en encadrant davantage les prix pratiqués par les centres de contrôle technique afin d’éviter toute dérive abusive.

Parallèlement à cela, les conducteurs peuvent aussi prendre le temps d’étudier les différentes offres disponibles sur le marché. Certains centres proposent des tarifs plus avantageux en fonction de la localisation géographique ou d’éventuelles promotions spéciales.

Une autre option à considérer est l’étude comparative des différents centres afin de choisir celui qui offre le meilleur rapport qualité-prix. Certainement, il ne faut pas négliger l’importance du sérieux et de la réputation du centre dans cette démarche.

La hausse des prix du contrôle technique a un impact significatif sur les automobilistes en termes financiers et organisationnels. Il est donc primordial pour ces derniers de trouver les solutions adéquates pour faire face à cette situation tout en continuant d’assurer leur sécurité routière et celle des autres usagers.