Quel document pour aller au Sénégal ?

22

Avant d’entrer dans un pays, il est impératif d’avoir sur soi tous les documents nécessaires. Cela permet d’être en règle avec les lois dudit pays et de pouvoir être facilement identifié. Cette condition est valable pour tous les pays, que ce soit en Afrique, en Europe, en Amérique ou en Asie. Ainsi, pour aller au Sénégal, certains documents doivent être fournis. Cet article en parle brièvement.

Un passeport en cours de validité

Le passeport est la première pièce à détenir pour entrer au Sénégal. Pour être accepté par les autorités sénégalaises, il se doit d’être en cours de validité. Il est important de noter que la période validité doit être au moins supérieure à 3 mois, la date de retour prévue y compris.

A voir aussi : Affichage électoral : la réglementation

Avec l’adoption des nouvelles réformes sénégalaises, les mineurs devant effectuer un voyage en direction de ce pays sont tenus d’avoir leur passeport. Quel que soit leur âge, le passeport est devenu individuel sur la terre de la Teranga.

Quant aux sorties du territoire sénégalais, les pièces à présenter sont les mêmes au niveau des adultes qu’au niveau des enfants, à quelques marques près. Ils sont tous obligés de montrer leur pièce d’identité ainsi que la photocopie du titre d’identité.

A lire en complément : Un travailleur de l’usine Renault de Sandouville licencié pour arrêts maladie

Pour les mineurs, à ces documents s’ajoute le formulaire d’autorisation de sortie du Sénégal. Le formulaire devra être signé par l’un de ses parents ou par le titulaire de l’autorité parentale.

Le visa biométrique

Cette pièce n’est pas obligatoire pour toute personne désirant se rendre au Sénégal. En effet, le visa biométrique est spécifiquement dédié aux ressortissants de la France voulant passer un séjour d’une durée inférieure à 90 jours.

L’obtention du visa biométrique passe par un certain nombre d’étapes à ne pas négliger. D’abord, une demande en ligne doit être faite par le solliciteur sur le site de la SNEDAI. Il devra ensuite payer les frais incombés pour la réception de son visa.

Toutefois, il est possible qu’il rencontre durant le processus de délivrance de son visa, des difficultés. En étant dans une telle posture, il pourrait se rendre une fois de plus sur le site SNEDAI. Pour être mieux éclairé, le requérant peut contacter les services de ce site installé à Dakar par le biais de leurs coordonnées.

Son enrôlement peut aussi être fait à travers une demande en ligne ou par l’intermédiaire du consulat général du Sénégal le plus accessible. A travers cette demande, le ressortissant français pourrait recevoir un document confirmant la délivrance de visa.

Ledit document comporte un code-barres accompagné de beaucoup d’autres directives très utiles. La demande étant traitée après un délai de 48 heures, l’intéressé est invité à passer récupérer son visa une fois cette période passée.

Des options de facilité ont toutefois été créées pour rendre la tâche moins lourde.  Le ministère de l’intérieur a permis aux étrangers rencontrant des difficultés dans l’obtention de leur visa, de voyager sans ce papier.

Ils effectuent donc leur voyage au Sénégal, mais à leur arrivée dans les aéroports ou frontières terrestres, le visa biométrique leur est donné.

Un carnet de vaccination ou passe sanitaire

Le carnet de vaccination est un document qui a été récemment ajouté aux pièces à fournir pour aller au Sénégal. Vu la pandémie de la covid 19, il est demandé aux touristes de présenter leurs carnets prouvant qu’ils ont reçu le vaccin contre ladite pandémie.

Les doses de ce vaccin devraient être reçues au moins 14 jours avant la date choisie pour le voyage. Il n’y a par ailleurs, que les vaccins acceptés et certifiés par l’Organisation Mondiale de la Santé qui sont autorisés.

Si la personne concernée ne désire pas malgré tout recevoir de vaccin, elle doit être capable de présenter un passe sanitaire. Ce peut être le carnet de vaccination ou un test PCR certifiant que l’individu en question a été testé négatif au test pour la covid 19.