Comment choisir les propriétés à subdiviser à but lucratif

274

Vous achetez un grand bloc de terre, vous le divisez en deux ou trois parcelles et vous le vendez ensuite pour un profit énorme. La subdivision semble assez simple, non ? Bien sûr, la réalité est beaucoup plus compliquée.

Le principal obstacle est d’obtenir l’approbation de votre conseil municipal, ce qui est malheureusement loin d’être garanti. Chaque conseil municipal a ses propres règlements, ce qui signifie que chaque subdivision présente un ensemble unique de défis. C’est pourquoi le conseil municipal devrait être votre premier port d’escale.

A lire aussi : COMMENT AMÉLIORER VOTRE ALLURE SI VOUS ETES CORPULENT ?

Essentiellement, pour qu’une propriété soit approuvée aux fins de lotissement, elle doit être conforme à la taille minimale du lot de l’urbaniste local. La première exigence concerne la largeur, la deuxième la superficie totale et la troisième le zonage. Le lotissement n’est pas permis dans certains types de zonage.

Les détails exacts de chaque exigence sont facilement accessibles via le plan d’urbanisme de chaque municipalité, dont la plupart peuvent être consultés en ligne.

A voir aussi : Que se passe-t-il au bureau du Finance Manager ?

Les meilleurs conseils pour trouver des propriétés avec un potentiel de lotissement

Bien qu’il n’y ait pas de règles strictes lorsqu’il s’agit de choisir une propriété à subdiviser, voici six conseils pour vous aider à restreindre votre recherche.

1. Recherchez des propriétés d’au moins 700 m2 de surface de terrain

La taille minimale exacte des parcelles varie d’un conseil à l’autre, mais la plupart des propriétés situées sur des parcelles de plus de 700 mètres carrés seront admissibles.

2. Vérifiez que la propriété offre suffisamment d’espace pour une entrée de garage

Les conseils insistent généralement pour qu’il y ait suffisamment d’espace entre l’extérieur de la maison et la ligne de démarcation pour construire une entrée de garage. Cela signifie que votre terrain doit souvent être plus grand que la taille minimale indiquée dans les exigences du conseil municipal.

En général, une allée d’accès mesure entre 2,5 m et 3,5 m de long.

3. Recherchez un terrain plat ou légèrement incliné

En règle générale, il est plus facile et moins coûteux de subdiviser un terrain plat qu’un bloc en pente, car il est difficile de construire sur une pente raide.

La forme de la parcelle peut également influer sur la taille minimale de la parcelle exigée par la municipalité. Par exemple, certains conseils peuvent stipuler une superficie minimale de terrain de 300 m² par logement sur un îlot de plain-pied, mais d’au moins 400 m² sur un îlot en pente.

Un bloc en pente nécessite également la construction de murs de soutènement, ce qui augmente les coûts de construction.

4. Recherchez les propriétés des blocs d’angle

Les îlots d’angles sont bons pour le lotissement et l’aménagement puisqu’ils se divisent facilement en deux lots avec façade de rue et accès.

Le fait de construire sur un îlot d’angles signifie que les deux nouveaux lots auront des bordures et des gouttières de chaque côté, ce que de nombreux conseils exigeront comme condition au consentement de lotissement.

Ainsi, si vous choisissez de ne pas construire sur un bloc de coin, vous risquez de faire baisser votre marge bénéficiaire, car vous devrez peut-être ajouter des bordures de trottoir supplémentaires. Cinquante mètres de bordures et de gouttières peuvent coûter jusqu’à 30 000 €.

5. Vérifiez la structure de la propriété

Si vous prévoyez de subdiviser un logement existant, assurez-vous que ses bases sont optimales. Travailler avec des fondations solides réduira vos coûts de construction.

6. Maîtrisez les règles de zonage

Vérifiez auprès du conseil pour vous assurer que la propriété que vous êtes sur le point d’acheter est conforme aux règles de zonage.

Si vous prévoyez de construire des habitations à densité moyenne, comme une maison en rangée ou un duplex, assurez-vous que la propriété est zonée pour cette structure.

Le lotissement est l’un des moyens les plus rapides de réaliser des profits dans l’industrie immobilière, mais c’est un processus très complexe et très réglementé.

Assurez-vous d’effectuer une diligence raisonnable appropriée et de recueillir autant d’informations que possible avant d’acheter et de subdiviser. Vous pouvez également envisager de demander l’aide d’un professionnel pour faire démarrer votre demande d’aménagement et votre projet.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!